Bienvenue chez Rita
 
AccueilS'enregistrerConnexion
BONJOUR Invité ET BIENVENUE SUR LE FORUM. AMITIES RITA


HEBERGEURS POUR VOS IMAGES

Hosting Pics

Partagez
 

 question de l ajudant a ses recrues

Aller en bas 
AuteurMessage
01GILBERT

01GILBERT

Masculin
Nombre de messages : 1307
Age : 62
Date d'inscription : 03/03/2013

question  de l ajudant a ses recrues Empty
MessageSujet: question de l ajudant a ses recrues   question  de l ajudant a ses recrues EmptyLun 17 Juin - 7:11

Question de l'adjudant à ses recrues au garde-à-vous :
- Qu'est-ce qui bout à 90 degrés ?
Silence général.
- Ben c'est l'eau, bande de nazes
Un bidasse agrégé de physique et préposé au nettoyage des cabinets reprend alors
l'adjudant:
- Mon Adjudant, si je peux me permettre, vous faites erreur, mon adjudant, l'eau
bout à cent degrés.
L'adjudant, se frappant le front :
- Ah oui! Que je suis bête! C'est l'angle droit qui bout à 90 degrés.
Dugenou fait son service dans un régiment d'infanterie. Sa soeur vient de mourir
dans un accident de voiture, mais il ne le sait pas encore. Son Colonel
l'apprend via la brigade de Gendarmerie et fait appeler l'adjudant de semaine :
'- Adjudant Lafleur!'
'- vos ordres mon Colonel !'
'- Oui, dites-moi, Lafleur, la soeur de Dugenou est décédée ce matin. Je vous ai
fait appeler pour que vous lui annonciez la nouvelle avec tact. Dugenou est un
garçon sensible, et vous saurez le ménager.'
- Lafleur sort du bureau du Colonel et fait sonner le rassemblement. Une fois
devant la compagnie rassemblée, il vocifère :
'- Les ceusses dont la soeur est morte, un pas en avant !'
personne ne bouge
'- Dugenou ! Vous m'frez quinze jours de trou pour non obéissance aux ordres.'
Chez les légionnaires: Un type est bizuté, et les légionnaires lui disent: bon
tu prends une chèvre dans ce troupeau et tu te la tapes. Le type après
négociations infructueuses y va, et là, les légionnaires éclatent de rire. Il se
révolte : je comprend pas ce qui vous fait rire?? Les légionnaires: T'as pris la
plus moche.
C'est le général des forces de l'ONU qui inspecte les rangs. Il s'approche du
soldat russe qui est au garde à vous raide comme un piquet. Il prend sa
Kalachnikov et lui met un grand coup dans le dos.
Le soldat ne bronche pas et le général lui demande :
- Tu as mal ?'
- Niet camarade général'(oui cette blague est assez vieille)
- Pourquoi tu n'as pas mal ?'
- Parce que les soldats russes ne craignent pas la douleur'
Il s'approche alors de l'américain prend son colt et lui met un grand coup sur
la tête. Le soldat ne bronche pas et le général lui demande :
- Tu as mal ?'
- No mon général'
- Pourquoi tu n'as pas mal ?'
- Parce que les soldats américains ne craignent pas la douleur'
Il s'approche alors du français, prend son fusil à baillonnette (je vous avais
prévenu c'est une vieille blague) et la lui plante dans le pied. Le soldat ne
bronche pas et le général lui demande :
- Tu as mal ?'
- Non mon général'
- Pourquoi tu n'as pas mal ?'
- Parce que je chausse du 39 et ces cons de l'intendance mon donné du 44 '
Au début de son service militaire, un type se pointe devant le capitaine qui
l'interroge sur son métier dans le civil.
-C'est très simple, dit le type, je suis GLUTIER dans le civil.
- Vous êtes quoi ?
- Je suis GLUTIER .... Je fais des GLUS....
- Et ça consiste en quoi ?
- Et bien, heu, c'est à dire que ...., c'est difficile à expliquer, il faudrait
que je vous montre, que je vous fasse une démonstration, vous comprendriez
mieux...
- Bon, d'accord. Vous avez carte blanche pour me faire un GLU, finit par dire le
capitaine.
Le gars se met au travail et exige qu'on lui exécute divers travaux préalables,
absolument nécessaires à l'élaboration de son GLU :
- Creusement d'une fosse de 10 m de profondeur, 6m de long, 3 m de large
- Remplissage de cette fosse par de l'eau
- Construction, depuis la fosse, d'un plan incliné bétonné de 100 m de long, 3
degrés de dénivellation
- Construction d'une plate forme bétonnée horizontale à l'autre extrémité du
plan incliné (longueur: 50 m)
- Construction d'un plan incliné pour rejoindre le sol, symétrique au premier
- Achat d'un camion neuf de 25 tonnes
OUF !!!! ça y est, les spécialistes du Génie ont répondu à toutes ses exigences,
le type est prêt à faire son GLU. C'est Dimanche matin, toute la caserne est
rassemblée pour assister à cet événement qui rentrera à coup sûr dans les anales
(ne corrigez pas ma faute d'orthographe, s'il vous plaît) de l'armée française.
Il monte dans le camion, le démarre (au quart de tour) le fait monter le plan
incliné et vient l'immobiliser au bout de la plate-forme. Puis, il descend du
camion et le pousse dans la descente. Le lourd véhicule pénètre dans l'eau et
fait : SCPLOUFFFFFFF puis
GLU, GLU, GLU,......
La guerre est une chose trop sérieuse pour la confier aux militaires.
Les cimetières sont remplis d' officiers irremplassables, que l'on a pourtant
remplacés.
Un ancien soldat allemand de la deuxième guerre mondiale revient dans un village
français ou il était affecté. Il rentre dans un bar, et engage la conversation
avec la table voisine.
'- Ach ! La kerre, kross malheur cette kerre. J'étais stazionné ici pentant la
seconde kerre montiale.'
Et à la table d'à côté, il y a un vieux sourd comme un pot, avec un jeune...
'- Qu'est-ce qu'il dit ?' Fait le vieux.
Il dit que la seconde guerre mondiale était un malheur, rétorque le jeune.
'- Ja, mais fotre fillage est magnifique. Je le connaissais très pien.
- Comment ? Fait le vieux.'
Il dit qu'il connaît bien le village, il y était...
'- Mais alors, fait le vieux, il connaît sûrement Pierrette Dupuis ?
- Ach, ja ! Pierrette Dupuis, ja... Un frai folcan, cette femme. Ich habe un
exzellent soufenir.
- Quoi ?' Fait le vieux.
- Il dit qu'il connaît bien Maman, Papa !!!
C'est un Général qui inspecte différents régiments. Il arrive devant celui des
fantassins.
- Soldat ! à quoi sert ce fusil ? hurle le Général.
- à fusiller, mon Général !
Le Général est un tantinet fier, et continue sa ronde. Il passe devant
l'artillerie.
- Soldat ! à quoi sert ce canon ?
- à canonner, mon Général !
Punaise, ce qu'il est fier notre chef (ce n'est qu'un militaire aux plaisirs
simples)... Mais bon, faut qu'il reste sérieux. Il déboule devant le régiment
des chars, où se trouvent par hasard quelques simplets (comme moi...).
- Soldat ! à quoi sert ce tank ?
- à tankuler, mon général !
Vous savez à quoi servent les deux poches latérales sur les treillis des
légionnaires ?
- À mettre les pattes de la chèvre...
- Une petite unité de temps? La milliseconde
- Une petite unité de longueur? Le millimètre
- Une petite unité d'intelligence? Le militaire!

_________________
question  de l ajudant a ses recrues 11021010
question  de l ajudant a ses recrues 862858votesmo3366FF
Revenir en haut Aller en bas
http://gccc.forumactif.org/
 
question de l ajudant a ses recrues
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Question organisation
» Question imperméabilisation ?
» Question ....
» Question plomb
» question boa longicauda

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les amies de Rita  :: BLAGUE ET HUMOUR-
Sauter vers: